Langue
Français
English - Coming soon
Devise
€EUR
$USD

Communiqués de presse Coldwell Banker® France & Monaco

Contact presse

Hugo Baillet, Directeur marketing et communication
+33 9 86 22 82 32
presse@coldwellbanker.fr

L'encadrement des loyers : un frein à l'investissement et à la qualité de l'habitat

8 avril 2019

Le gouvernement, faute de réinventer la fiscalité immobilière ou de proposer des solutions innovantes à la crise du logement, vient de remettre l’encadrement des loyers à titre expérimental, une idée qui avait été heureusement abandonnée en 2017. Déjà freinés par l’IFI, les investisseurs immobiliers perdront encore plus confiance dans le marché français, surtout si on leur ôte la seule liberté qui leur reste : fixer librement le prix des loyers. Si les loyers sont strictement encadrés et plafonnés, les investisseurs vont être confrontés à un effet ciseaux entre des revenus qui baissent et une fiscalité qui augmente depuis l'arrivée du gouvernement.

il est fort à parier que les investisseurs seront contraints de sacrifier la rénovation de l’habitat et laisseront à leurs locataires des logements de moindre qualité. Aujourd’hui les prix parfois élevés garantissent aux locataires des logements entièrement refaits à neuf après acquisition. Malheureusement, l’encadrement pénalisera surtout les locataires, qui paieront un tout petit peu moins pour un effort considérablement moindre fourni par les propriétaires.

Si les prix de la location sont aujourd’hui élevés, c’est surtout dû à l’offre trop rare sur le marché. Le gouvernement devrait davantage se pencher sur l'augmentation de l'offre (favoriser la construction) en cherchant des mécanismes pour fluidifier le marché et non le rigidifier encore davantage.

En cliquant sur "J'accepte", vous autorisez l'utilisation de cookies afin de vous assurer une experience optimale sur ce site.

En savoir plus J'accepte