Langue
Français
English - Coming soon
Devise
€EUR
$USD
Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Image Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Animal Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet Image

Unique pavillon Art Déco – proche de Rambouillet
Réf. 260026DM

2 630 000 €

Notre bureau est très fier de vous proposer en exclusivité ce joyau architectural pur art déco conservé intact depuis l’origine grâce à la passion de son actuel propriétaire. “La Chesnaie” déploie 4 niveaux et 465 m² habitables sur un parc arboré de 3,5 hectares au coeur d’un village recherché, à 5 minutes seulement de Rambouillet. On y trouve après un monumental portail le pavillon et trois dépendances pour les véhicules, les chevaux et un original petit théâtre indépendant.

Cet ancien relais de chasse commandité avant-guerre par un grand industriel parisien pour accueillir ses amis reprend les plans et éléments du pavillon de l’exposition universelle de 1937 de Pierre Petit, qui en a aussi dessiné les meubles, toujours en place aujourd’hui. Comme il en était l’usage à l’époque, l’architecte a convié deux années durant un collectif d’artistes pour en réaliser tous les éléments de décoration, donnant une cohérence unique et une grande intelligence d’ensemble. Parmi ceux-ci citons Georges-Lucien Guyot, Jean-Joseph Kef Ray, Jean-René Debarre, Maurice Pico et beaucoup d’autres. Des peintres, sculpteurs, vitraillistes aujourd’hui mondialement connus, qui ont travaillé sur des monuments emblématiques comme les façades du Palais de Chaillot ou des Folies Bergère.

Chaque détail est une plongée dans ces années de folle créativité. Chaque détail rappelle la nature qui entoure le domaine et sa vocation d’accueil pour la chasse , à l’exemple des poignées de bronze des meubles en merisier massif en forme de cartouches de fusil. L’extérieur est à lui seul un manifeste d’architecture, avec au fronton sculpté en bas-relief vertical et un hall d’accueil monumental. Des garde-corps en bastingage et un hublot donnent un air de paquebot de plaisance, très en vogue dans les années 30. Les fenêtres bandeau sur la façade latérale sont caractéristiques de ce style moderniste en avance sur son temps.

A l’intérieur, chaque pièce a son sol de mosaïque original en marbre ou tesselles de verre avec utilisation du vieux rose typique de cette période. Citons en particulier le salon-bar au rez-de-chaussée faisant office de salle de danse et de salon d’hiver avec médaillons en stuc, colonne à l’enduit de nacre pilée, bar en cuivre et baguettes de verre. A l’étage, un grand salon sur terrasse avec murs "en S" en stuc poli rouge donne une ambiance extraordinaire avec une remarquable cheminée surmontée d’un faucon sculpté et une vue imprenable sur le vallon, le jardin à la française et son miroir d’eau décoré d’un ensemble monumental de harde de sangliers qui s’abreuve, du même sculpteur animalier qui a créé le taureau de Laguiole, Georges-Lucien Guyot. Une remarquable salle de billard au second avec un escalier aux envolées suspendues et sept chambres toujours dans le style art déco sont un plaisir pour les yeux. La cuisine elle-même, en chêne massif et plaques émaillées, est conservée en l’état et représentait alors le must de la modernité.

La propriété est vendue avec son contenu, décors, meubles et statuaires, pour lui conserver son caractère remarquable. Les salles de bains, céramique et robinetteries restaurées sont signées Jacob Delafon et les carreaux triangulaires de marbrite Fauquez. Luminaires et verreries Henri Dieupart , Genet- Michon et Jean Perzel. Serrurier Louis Gigou. Décoration des bronziers et maîtres potiers Max le verrier, Danillo Curetti et Jean Besnard.

Venez découvrir cette propriété unique et sans équivalent à moins d’une heure de Paris.

Télécharger la fiche

  • D

    Énergie - Consommation conventionnelle

    Énergie - Consommation conventionnelle
  • F

    Énergie - Estimation des émissions

    Énergie - Estimation des émissions

Les essentiels

  • Référence 260026DM
  • Prix 2 630 000 €
  • Type Maison
  • Surface 465 m², 10000 m²
  • Pièces 14
  • Chambres 7
  • Salles de bain 3
  • Salles de douche -
  • Co-propriété Non
  • Lots -
  • Charges annuelles -
  • Procédure en cours -

En cliquant sur "J'accepte", vous autorisez l'utilisation de cookies afin de vous assurer une experience optimale sur ce site.

En savoir plus J'accepte